Artisanat local

Artisans locaux : les attrape-rêves d’Héloïse Leroux

Aujourd’hui, je vous emmène découvrir une créatrice locale : Héloïse Leroux. Auxiliaire de puériculture depuis 5 ans, et maman d’un petit garçon, Héloïse a dû faire face à un problème que beaucoup de jeunes parents rencontrent : les nuits agitées de son petit bonhomme. Il se réveillait en effet beaucoup la nuit et, du haut de ses deux ans, il était difficile pour lui de mettre des mots sur ses peurs et ses craintes. Héloïse s’est donc mise à la recherche d’une solution pour l’apaiser. Amatrice d’art manuel et de couture, elle a découvert les attrape-rêves.

Et c’est ainsi qu’elle a créé son tout premier attrape-rêves !

35492587_10155118976786324_3670383891866189824_n

L’attrape-rêves puise ses origines dans la culture amérindienne. Il a pour objectif de piéger les mauvaises énergies et de ne laisser passer que les bonnes énergies dans l’environnement où il se trouve (Source : www.attrape-reve.net).

Le capteur de rêves est utilisé pour aider à contrôler les rêves, dans la mesure où l’on peut contrôler ses pensées, sa vie. À l’origine, il était destiné aux enfants qui faisaient de mauvais rêves. Il s’agit d’un petit cerceau fait d’une branche d’arbre. Dans ce cerceau est tissé un filet de la forme d’une toile d’araignée comportant un trou au centre. Pendant la nuit, les mauvais rêves resteront pris dans le filet, pour être brûlés par les premières lueurs du jour. Les beaux rêves passeront à travers le trou du centre pour être conservés dans les plumes installées autour du cerceau. (Source : Wikipedia)

Si leur structure est identique (un cerceau dans lequel est tissée une toile d’araignée et auquel sont attachées des plumes), ils peuvent être de couleurs différentes et même entièrement personnalisés avec de petits objets qui vous tiennent à cœur. Souvenez-vous, Héloïse nous en avait d’ailleurs fabriqué un aux couleurs de l’association, que vous aviez pu gagner lors de notre tombola !

29404963_10155539199676483_1714634653_o

Pour protéger une pièce des ondes négatives, il est recommandé de placer l’attrape-rêves face à la lumière du jour, lumière qui doit traverser l’attrape-rêves dès l’aube.
Si vous utilisez plutôt votre attrape-rêves pour piéger les cauchemars, mieux vaut l’installer au-dessus de la tête de lit, mais toujours face à la fenêtre. Et il semblerait que cela fonctionne ! Héloïse a depuis retrouvé des nuits beaucoup plus sereines !

Voici quelques créations d’Héloïse ! Nous vous invitons à découvrir sa page Facebook : Attrape rêve. Et n’hésitez pas à la contacter si vous souhaitez en savoir plus ou pour personnaliser votre attrape-rêves ! Petit ou grand, coloré ou plus sobre, avec le prénom de l’enfant et petite nouveauté, des pompons décoratifs : vous trouverez sans aucun doute l’attrape-rêves qui vous correspond !

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s